Agrég et Capes de Philosophie

Forum pour les candidats au capes et à l'agrégation de philosophie
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Agreg interne 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Zarathoustra2013



Nombre de messages : 543
Age : 28
Lieu de résidence : Paris
Date d'inscription : 14/02/2013

MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   Ven 3 Avr - 0:10

Mwie a écrit:
Simondon a écrit:
Je suis d'accord avec Meta sur ce coup et j'assimile la méthode à une sorte d'habitus ou de compétence acquise qui fait la différence quelque soit le sujet. Cependant, je suis aussi d'accord avec Zarathoustra et Jesus pour dire que l'état psychologique est super important. C'est un facteur décisif surtout à l'oral ou lorsque le stress est a son comble, il faut avoir intégré énormément de compétences pour dépasser ce facteur.
A mon avis, les admissibles non rigoureux ne seront pas admis meme si le niveau a sérieusement baissé (Désolé de faire cette remarque mais comment cela ne serait-il pas le cas? il y a 3 fois plus de postes? )

Je suis désolée mais je suis toujours un peu surprise par ce genre de remarques, "le niveau a baissé". Je ne vois pas exactement comment on peut dire ça en préparant soi-même les concours (je ne sais pas si c'est ton cas). Je dirais qu'avec la multiplication du nombre de postes en philosophie, le niveau atteint enfin un seuil raisonnable et pourtant difficile à franchir.

Franchement je ne vois pas d'antithèse à dire que le niveau a baissé ET préparer les concours (et encore moins avec le fait de galérer à mort pour les avoir comme c'est mon cas). Il suffit pour cela de rester objectif et regarder les choses avec un peu de recul.

Pour prendre une analogie : je me souviens que durant mon année de seconde il y avait eu de fortes pluies durant de longues périodes au point que j'arrivais souvent complètement trempé en classe. Mon prof de géo nous avait dit que pourtant, les agriculteurs considéraient qu'il n'y avait pas encore assez de pluie. Il faut prendre en compte d'autres paramètres que les propres difficultés que l'on ressent lorsqu'on parle de...phénomènes (? :p) d'un point de vue général.

J'ai raté le CAPES deux fois et je le repasse cette année mais je reste convaincu que le niveau a baissé par rapport à il y a dix ans (c'est vrai que je connais des personnes qui l'ont passé il y a dix ans, ça aide).
Et si je me permet d'intervenir, c'est parce que je me souviens que tu m'avais repris sur le groupe fb prépa agreg' lorsque j'avais évoqué seulement la possibilité que le niveau ait baissé en interprétant ça comme un ego surdimensionné d'après ce que j'ai compris. En fait c'est juste qu'on le dit en prenant d'autres paramètres que notre propre difficulté, on regarde les choses dans leur globalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom



Nombre de messages : 715
Age : 29
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   Ven 3 Avr - 9:42

Zarathoustra2013 a écrit:
Oui, en effet, faire ça c'est le meilleur moyen de ne pas l'avoir.

Mais oui, bien sûr, je suis même certain que tous ceux qui ont eu les concours y sont allés en purs dilettantes et n'y ont en aucun cas investi tous leurs efforts et leurs espoirs.

Bref.

On devrait d'ailleurs laisser filtrer cette méthode (ah pardon, encore un "mythe") dans nos cours en lycée ou licence, et dire aux élèves/étudiants qu'il vaut mieux qu'ils profitent de leur jeunesse plutôt que de passer des heures et des heures à lire. Je suis convaincu qu'enfin on verra les taux de réussite grimper et d'absentéisme chuter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   Ven 3 Avr - 11:12

Depuis quelques temps, les conversations sur le forum peuvent prendre une allusion fantastique. Quelques étudiants, plus ou moins jeunes, plus ou moins aigris, s'acharnent à vouloir prouver, contre vents, marées, et armées de lauréats divers mais non moins chevronnés, qu'il est inutile de compter sur le travail pour se faire agréger au corps des lauréats... Il y a deux choses infinies, l'univers et la superstition ; concernant l'univers, le doute subsiste...
Revenir en haut Aller en bas
jésus



Nombre de messages : 1022
Age : 36
Lieu de résidence : lyon
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   Ven 3 Avr - 11:47

1) on et j'ai jamais dit que le travail était inutile mais il est insuffisant à lui seul pour avoir un concours, l'expérience de pas mal de monde peut ici le prouver, il faut aussi une certaine chance, mais aussi de l'expérience ( expérience d'enseignant, expérience des concours, des oraux divers et variés sur laquelle on peut capitaliser et pendre du recul ). Nier l'expérience et la chance dans l'obtention d'un concours est aussi une énorme erreur...

2) J'ai envie de dire que le faible ou l'important nombre ( relatif) de poste à un concours ne modifie en rien la valeur du concours ou de celui qui le passe...du moment qu'on l'a à la régulière ( mais tout le monde l'a à la régulière) , l'important est ce qu'on en fait et qui on est... ( j'ai déjà entendu plein de fois, celui là a dû avoir le capes quand il y a eu 300 places, c'est pour ça qu'il est mauvais prof, sans se soucier du rang...) pour moi on a le concours, point , quantité de mauvais profs existent alors qu'il était dans des années à faible nombre de postes...

3) Le niveau ne baisse pas à mon sens , il y a un niveau en dessous et dessus duquel on est bon pour l'oral et pour avoir le concours.... il y a des barres d'admissibilité, mais elles sont aussi le reflet du niveau des candidats présents ( tous les postes sont pourvus, non?) sinon, faut ouvrir le débat sur la jeunesse qui se perd dans internet et qui ne lit plus et ne connaît plus les classiques...( remarque que je trouve mal venues parce que dans les amphis où on préparent aux concours c'est encore un lieu de résistance à cela) et ça à moins d'être dans les secrets du jury ( on n'en sait rien)

4) Que le nombre de postes est enfin raisonnable, que les années où j'ai passé les concours c'était une diète désespérante ( quais moitié moins de poste que maintenant) et en quoi, je le demande, était-ce plus intéressant à travailler, à être évalué en concours? Quel était l'intérêt d'écarter de facto des étudiants qui avaient fourni le travail nécessaire, avaient le bon état d'esprit et les discriminer selon des critères finalement liés au faible nombre de postes qu'à leur qualité philosophique? Je pense que cette période de diète de poste était une anomalie plus que le reflet exact d'un niveau philosophique...et qu'enfin, un candidat honnête se retrouve jugé plus objectivement ( ça reste à vérifier)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarathoustra2013



Nombre de messages : 543
Age : 28
Lieu de résidence : Paris
Date d'inscription : 14/02/2013

MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   Ven 3 Avr - 12:37

Tom a écrit:
Zarathoustra2013 a écrit:
Oui, en effet, faire ça c'est le meilleur moyen de ne pas l'avoir.

Mais oui, bien sûr, je suis même certain que tous ceux qui ont eu les concours y sont allés en purs dilettantes et n'y ont en aucun cas investi tous leurs efforts et leurs espoirs.

Bref.

On devrait d'ailleurs laisser filtrer cette méthode (ah pardon, encore un "mythe") dans nos cours en lycée ou licence, et dire aux élèves/étudiants qu'il vaut mieux qu'ils profitent de leur jeunesse plutôt que de passer des heures et des heures à lire. Je suis convaincu qu'enfin on verra les taux de réussite grimper et d'absentéisme chuter.

Ceci n'est qu'interprétation erronée (et hâtive) de ce que j'ai exprimé et c'est regrettable de la part de quelqu'un qui a tant étudié. Jésus dis qu'il s'est mis dans des états de stress important où le concours lui paraissait la chose la plus importante, je pense en effet que ce n'est pas le meilleur moyen de l'avoir. Se respecter, c'est important, et ça ne fait pas baisser en probité, ça l'accroît, il faut travailler mais conserver un certain recul (qui permet en plus de faire entrer des choses importantes dans l'exercice philosophique lui-même).

Moi j'ai compris que ce qui me manquait c'était de commencer un exercice d'écriture purement personnel à côté de l'agreg'. Depuis que j'ai commencé à faire ça, ça va beaucoup mieux car j'ai besoin d'exprimer des choses de manières immédiates pour saisir les concepts. Sûrement que pour la majorité des gens sur ces forums, cela fera de moi un "rigolo", un "non-philosophe" voire un ennemi de la philosophie mais pour moi tout doit partir de l'affect, tout ne peut que partir de l'affect (quitte à apprendre à ensuite maîtriser ces affects dans une position plus stoïcienne).

Je suis ravi que tu aies obtenu le concours en passant (soit-disant parce qu'au passage ça me paraît complètement incroyable) en lisant 12 heures par jour mais chacun est différent et entre ça et le dilletantisme, il y a une marge énorme tu sais...

Et c'est à mourir de rire de se faire traiter d'aigri par des gens qui ne sont manifestement plus capables de voir qu'une seule voie possible et qui ne cherchent même pas à comprendre le point de vue des autres en se montrent immédiatement sarcastiques dès qu'on ne va pas dans leur sens - ou qu'ils croient comprendre (à tort en plus) qu'on s'oppose à eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PhiPhilo



Nombre de messages : 319
Age : 64
Lieu de résidence :
Date d'inscription : 06/11/2012

MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   Ven 3 Avr - 16:30

Tiens ... ça me rappelle quelque chose (à partir de la page 14) ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phiphilo.blogspot.fr/
Zarathoustra2013



Nombre de messages : 543
Age : 28
Lieu de résidence : Paris
Date d'inscription : 14/02/2013

MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   Ven 3 Avr - 17:21

Si ce déterrage a pour but de pointer une incohérence : sur le fond, je n'ai pas changé d'avis, je suis toujours probe, je pense toujours qu'il faut travailler d'arrache-pied mais qu'il faut adapter le travail à ce que l'on est pour travailler d'une manière intelligente, vivante et efficace. Je pense même que les nuits blanches sont parfois inévitables comme je l'écrivais la nuit dernière.

Et puis d'ailleurs, quand bien même j'aurais changé d'avis ou évolué en un an : "Le serpent qui ne peut pas muer périt. De même que les esprits que l'on empêchent de changer d'opinion, ils cessent d'être des esprits." Nietzsche

Il faut s'adapter par rapport à un tas de paramètres internes et externes. Mais parfois je trouve ça sent un peu le renfermé ici...

Sur ce je vous laisse, je vais lire la traduction de Losers Sons (Avital Ronell), enfin parue en français.

Bon aprem'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   Ven 3 Avr - 17:41

Zarathoustra2013 a écrit:

Et c'est à mourir de rire de se faire traiter d'aigri par des gens qui ne sont manifestement plus capables de voir qu'une seule voie possible et qui ne cherchent même pas à comprendre le point de vue des autres en se montrent immédiatement sarcastiques dès qu'on ne va pas dans leur sens - ou qu'ils croient comprendre (à tort en plus) qu'on s'oppose à eux.

Laughing
Encore faut-il aller dans un sens ! N'ayant soutenu aucune position et ayant simplement pointé l'incohérence de ceux qui s'enferrent héroïquement dans la surdité (qu'elle soit due à l'âge ou à la jeunesse peu importe), je regrette, pour la portée de ta blague, de n'avoir pas ôté la biffure au mot "aigris".

Disons, au vu des réactions épidermiques, qu'évoquer la charge d'investissement qu'implique la réussite à un concours est un sujet pour le moins sensible. Et ce n'est pas sans raison, à mon avis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   Ven 3 Avr - 17:56

Zarathoustra2013 a écrit:

Ceci n'est qu'interprétation erronée (et hâtive) de ce que j'ai exprimé et c'est regrettable de la part de quelqu'un qui a tant étudié. Jésus dis qu'il s'est mis dans des états de stress important où le concours lui paraissait la chose la plus importante, je pense en effet que ce n'est pas le meilleur moyen de l'avoir. Se respecter, c'est important, et ça ne fait pas baisser en probité, ça l'accroît, il faut travailler mais conserver un certain recul (qui permet en plus de faire entrer des choses importantes dans l'exercice philosophique lui-même).

Pour comprendre la réaction de Tom, il faut à mon avis se rappeler ce que disait Jésus (le nôtre) : il ne parlait pas seulement d'état de stress comme tu dis, il disait surtout qu'il était vain et vil de consacrer son temps au concours, exactement d'en faire dépendre sa vie. Et pourtant certains le font, décrochent le concours, et n'ont aucune raison de le regretter.

D'où une ultime remarque :
Zarathoustra2013 a écrit:

Moi j'ai compris que ce qui me manquait c'était de commencer un exercice d'écriture purement personnel à côté de l'agreg'. Depuis que j'ai commencé à faire ça, ça va beaucoup mieux car j'ai besoin d'exprimer des choses de manières immédiates pour saisir les concepts. Sûrement que pour la majorité des gens sur ces forums, cela fera de moi un "rigolo", un "non-philosophe" voire un ennemi de la philosophie mais pour moi tout doit partir de l'affect, tout ne peut que partir de l'affect (quitte à apprendre à ensuite maîtriser ces affects dans une position plus stoïcienne).

Quelqu'un t'a-t-il jamais exclu ici de la philosophie ? Au risque de faire de la psychologie de comptoir (vu l'ambiance on n'est plus à ça près), j'ai comme l'impression que cette inquiétude en dit long. N'y a-t-il pas conflit de mobiles, quand on veut réussir un concours, dont on tient coûte que coûte à se sentir différent ? Ce n'est qu'une question.
Revenir en haut Aller en bas
l'abou

avatar

Nombre de messages : 999
Age : 38
Lieu de résidence : ici et là
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   Sam 4 Avr - 10:35

À titre personnel ce qui me fait tiquer (ou sourire, mais sans mépris aucun), c'est la production en chaîne de discours sur « le meilleur moyen d'avoir » tel concours ou « le meilleur moyen de ne pas avoir » tel concours, venant qualifier des descriptions somme toute assez vagues, suffisamment vagues en tout cas pour recouvrir simultanément une méthode efficace de préparation et une marche enthousiaste en direction du mur.

Ça fait maintenant vingt ans que je prépare des concours ou que je contribue à préparer des étudiants aux mêmes concours ou presque, avec de rares interruptions d'un an ou deux, et ma foi, deux des choses qui ressortent, c'est que les concours demandent beaucoup de travail (y compris lorsque ce travail n'est pas réellement perçu comme tel par celui qui y est plongé), et qu'on ne transpose pas facilement, voire pas du tout, un emploi du temps d'un individu à l'autre.

Du coup j'ai le sentiment que les discours dont je parlais plus haut relèvent de l'auto-persuasion ou d'une sorte de self-coaching public.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
supersoso

avatar

Nombre de messages : 212
Date d'inscription : 22/05/2009

MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   Sam 4 Avr - 11:29

scrogneugneu ! snif No  ! Et on fait comment quand matériellement, on ne peut pas fournir "beaucoup de travail" - tu conviendras que le beaucoup est tout aussi vague que les autres discours ? Les journées ne sont pas extensibles à l'infini, non plus. Et jouer sur le sommeil, ça ne tient pas sur la longueur (bon perso, j'ai toujours envié ceux qui dorment peu, mais je me suis vite fait une raison : j'ai besoin d'un quota important de sommeil).
Le problème de ton type de discours aussi, c'est qu'il peut avoir pour effet de déstabiliser tout ceux qui ne peuvent se conformer à ce type de fonctionnement (pour des raisons diverses). Parce qu' honnêtement quand je lis "marche enthousiaste en direction du mur", je me sens tout autant concernée que certains... Alors à quoi bon ?

Cela étant, j'ai l'impression que personne n'a remis en cause le fait de beaucoup travailler. Mais que ce soit une condition nécessaire, ne veut pas dire qu'elle est suffisante, non (ou alors j'ai mal lu, la fatigue aidant Laughing ) ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'abou

avatar

Nombre de messages : 999
Age : 38
Lieu de résidence : ici et là
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   Sam 4 Avr - 11:51

Souvent, le travail, il est cumulatif : ce sont les années d'études qui remontent. Ça ne se limite pas du tout (dans mon esprit) au travail accompli durant les mois qui précèdent.

Oui, bien sûr, pas suffisante (à ma connaissance il n'y a pas de « conditions suffisantes » a priori pour réussir un concours).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dédé75



Nombre de messages : 198
Age : 35
Lieu de résidence : paris
Date d'inscription : 10/11/2012

MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   Sam 4 Avr - 12:25

Cumulatif, absolument, et toujours plus résolument intégratif. C'est là d'ailleurs le vrai travail, non pas celui qui se borne au même, ou à son premier effort (relire éternellement des fiches identiques), et qui pourtant peut mener à la "réussite" à un concours. Le travail qui sait reprendre par des biais toujours renouvelés des sujets par jamais "trop connus" est la voie de la progression, non simplement cumulative, mais productrice ou créatrice. C'est là la difficulté de la philosophie comme discipline, qui requiert toujours la répétition du même certes, mais ayant en vue sa permanente différenciation, laquelle est constitutive de "l'esprit philosophe" qui finit par joindre la nécessité de la structure au plaisir de l'ingrédient. Et avec le temps il devient presque "violent" de réussir à affirmer ce travail, car il déborde de beaucoup l'exercice demandé aux concours.
En somme, tout le malheur peut venir d'avoir commencé à philosopher avant d'avoir obtenu un concours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meta

avatar

Nombre de messages : 3077
Age : 38
Lieu de résidence : In your mind
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   Sam 4 Avr - 12:43

l'abou a écrit:


Ça fait maintenant vingt ans que je prépare des concours ou que je contribue à préparer des étudiants aux mêmes concours ou presque

Tu mens sur ton âge !? Shocked Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamonde.over-blog.com/
l'abou

avatar

Nombre de messages : 999
Age : 38
Lieu de résidence : ici et là
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   Sam 4 Avr - 12:55

Arf, non, pas vingt ans, dix-huit effectivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meta

avatar

Nombre de messages : 3077
Age : 38
Lieu de résidence : In your mind
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   Sam 4 Avr - 13:17

l'abou a écrit:
Arf, non, pas vingt ans, dix-huit effectivement.

C'est qu'on a eu quelqu'un, sur ce forum qui mentait sur son âge et avait créé 3 comptes différents en se répondant lui-même, alors on devient parano à force... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamonde.over-blog.com/
supersoso

avatar

Nombre de messages : 212
Date d'inscription : 22/05/2009

MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   Sam 4 Avr - 14:28

l'abou a écrit:
Souvent, le travail, il est cumulatif : ce sont les années d'études qui remontent. Ça ne se limite pas du tout (dans mon esprit) au travail accompli durant les mois qui précèdent.

Oui, bien sûr, pas suffisante (à ma connaissance il n'y a pas de « conditions suffisantes » a priori pour réussir un concours).

Encore faut-il qu'elles ne soient pas trop loin Razz ! Parce qu'une fois que le neurone a perdu ses habitudes, cela redemande un temps important pour lui refaire prendre ses marques (perso, il m'aura fallu une bonne année, mais après les références ne sont pas là pour autant !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fabopoulos



Nombre de messages : 380
Age : 41
Lieu de résidence : Caen
Date d'inscription : 19/06/2008

MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   Lun 6 Avr - 22:28

Il est vrai que la réussite dépend aussi d'un travail effectué en amont : à force de lire, de réfléchir, de parler (devant un public), d'écrire... on est plus à l'aise, même sans avoir préparé le concours. C'est comme ça que j'interprète mes réussites (toutes relatives) : je n'ai jamais vraiment préparé les concours de philosophie pour eux-mêmes, sauf l'année dernière (où j'ai raté l'admissibilité de peu). Mais j'aime le travail intellectuel et j'enseigne, c'est déjà beaucoup ! Après, il faut connaître, autant que faire se peut, les règles du jeu, bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jésus



Nombre de messages : 1022
Age : 36
Lieu de résidence : lyon
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   Mar 7 Avr - 10:41

je comprends tout à fait le discours sur l'importance du travail en prépa agrèg ou étudiant, mais comment fournir ce travail en dehors du circuit étudiant ou quand on travaille ( voire quand ce travail n'est pas l'enseignement de la philo) , y a le cned et le travail perso sur le temps libre

je suis conscient que ce que je dis n'engage que moi, que chaque récit de vie est différent, et que j'essaie juste d'encourager en essayant de montrer qu'une voie est possible en dehors de la fac, des études etc et que de toute façon, il y a peu le choix pour beaucoup quand on a pas de concours du tout j'entends , après si vous voulez qu'on abdique et qu'on regarde passé les jeunes étudiants de l'ens ou des facs à aligner les contrats ou le chômage ad vitam en baisant les pieds de l'académisme,il faut le dire

Rolling Eyes

en ce qui me concerne, l'excès de travail à la fac m'a dégoûté de la philo pendant longtemps, fatigue morale d''un cerveau qui ne peut plus rien absorbé de théorique, et là, avec l'agrèg, j'ai eu un quasi déclic en composant les deux premières épreuves, alors que dans les faits, j'aurais pu me barber et trouver ça insupportable, car, je pense, j'avais le cerveau neuf et open tout en étant dans les clous de la méthode de la dissert surtout), et que j'aimerais que ça soit toujours comme ça ( après est-ce que ce plaisir personnel à philosopher va déboucher sur une admissibilité, là j'y crois à cause de ce petit feeling, mais le résultat négatif si il y a donnera raison, je l'avoue aux partisans du travail acharné malgré tout) , bref ça serait bien de partir sur cet élan à l'écrit du capes et pour avoir un concours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rostov



Nombre de messages : 80
Age : 28
Lieu de résidence : Paris
Date d'inscription : 16/05/2013

MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   Mar 7 Avr - 12:38

Il nempeche quil est bien difficile de se repreparer a un concours une fois qu' on en a décroché un ( capes ) et que labsence dentrainement en temps reel pour lagregation ( difficile en bossant ) est a mes yeux rédhibitoire aujourd'hui
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jésus



Nombre de messages : 1022
Age : 36
Lieu de résidence : lyon
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   Mar 7 Avr - 13:05

Shocked
c'est un peu péremptoire non? J'accorde que la maîtrise du temps est très importante et que le vrai enjeu du concours se trouve là...et qu'il est important d'avoir un avis et de corriger ses erreurs, mais la correction par un professeur qui vous connaît est différente, il me semble de celle d'un concours en condition réelle. ( je passe les exemples de bons élèves de fac, toujours premier à l'entrainement mais qui n'ont pas le concours à la fin)

Cependant, c'est le lot de toutes les épreuves( il y a toujours une course contre le temps en concours) , le temps apparaît court car on a plein de choses à dire...et que e meilleur entrainement pour un concours, c'est aussi un concours ( et non pas forcément les devoirs sur table à répétition) les élèves de l'ens sont entraînés par les concours qu'ils passent en fin de prépa je pense ( chose que ne font pas les élèves de fac, qui pourtant eux aussi font des devoirs sur table) , bref, ils ont un entrainement d'avance, alors que souvent les élèves de fac passent l'agrèg comme le premier concours de leur vie) . Moralité, le meilleur moyen d'avoir un concours et d'en passer plein, car seuls les concours offrent des conditions réelles d'entrainement pour les réussir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   Mar 7 Avr - 13:13

jésus a écrit:
( il y a toujours une course contre le temps en concours) , le temps apparaît court

Mais c'est du slam ! afro
Revenir en haut Aller en bas
jésus



Nombre de messages : 1022
Age : 36
Lieu de résidence : lyon
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   Mar 7 Avr - 13:27

Oui, bon Laughing, juste pour dire que les concours de philo ne sont pas une exception dans le domaine des concours...au bac, c est pareil.
Dans Certains lycées, que j ai connu, le seul entraînement au bac, c est le bac blanc et ça passe quand même... Je ne dis pas que c est bien mais c est la.realité....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fabopoulos



Nombre de messages : 380
Age : 41
Lieu de résidence : Caen
Date d'inscription : 19/06/2008

MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   Mar 7 Avr - 21:57

Rostov a écrit:
Il nempeche quil est bien difficile de se repreparer a un concours une fois qu' on en a décroché un ( capes ) et que labsence dentrainement en temps reel pour lagregation ( difficile en bossant ) est a mes yeux rédhibitoire aujourd'hui

Pas forcément : le fait d'être enseignant en terminale, de bien bosser tout le programme, de renouveler ses cours, d'écrire des corrigés et, tout simplement, de s'efforcer de faire des cours clairs et bien construits à ses élèves... tout cela est un excellent entraînement pour un concours. Pas suffisant, mais déterminant, à mon sens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PhiPhilo



Nombre de messages : 319
Age : 64
Lieu de résidence :
Date d'inscription : 06/11/2012

MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   Mer 8 Avr - 18:13

jésus a écrit:
les élèves de l'ens sont entraînés par les concours qu'ils passent en fin de prépa je pense ( chose que ne font pas les élèves de fac, qui pourtant eux aussi font des devoirs sur table) , bref, ils ont un entrainement d'avance, alors que souvent les élèves de fac passent l'agrèg comme le premier concours de leur vie)
Oui, bon ... ils ont surtout un habitus d'avance. Et pas n'importe lequel : celui de l'excellence.

jésus a écrit:
le meilleur moyen d'avoir un concours et d'en passer plein, car seuls les concours offrent des conditions réelles d'entrainement pour les réussir.
Oui. Et seule la multiplicité des concours permet de remettre l'échec (possible ou réel) à sa vraie place, c'est-à-dire de le dissocier du problème de l'estime de soi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phiphilo.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Agreg interne 2015   

Revenir en haut Aller en bas
 
Agreg interne 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Agreg interne 2015
» agreg interne 2015
» Agreg anglais interne 2015
» Aux pros de l'agreg interne d'histoire
» agreg interne : des questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agrég et Capes de Philosophie :: Fourre-Tout : pour parler d'autres choses. :: Les concours internes.-
Sauter vers: