Agrég et Capes de Philosophie

Forum pour les candidats au capes et à l'agrégation de philosophie
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Orientation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Orientation   Dim 2 Nov - 15:35

PhiPhilo a écrit:

Toujours la même détestation imbécile d'une certaine "gauche" française pour un élitisme que l'on a plutôt tendance à nous envier par ailleurs, toujours le même populisme anti-intellectualiste qui, comme par hasard, apporte plutôt de l'eau au moulin des thèses d'extrême-droite ! Inter urinam et faeces nascimur ! Et après ?
Je ne suis pas de gauche, et ma remarque n'avait rien à voir avec une quelconque prise de position politique. Bien sûr qu'il faut développer ses capacités, que cela passe par beaucoup de travail...mais je ne vois pas pourquoi il serait nécessaire pour cela de mépriser les autres et d'enfoncer ceux qui n'y arrivent pas. C'est à cela que faisait référence ma remarque, et je le répète, elle était surtout une réponse à ce que disait Zarathoustra sur les "vertus" acquises en prépa.

Petite précision, la prépa dont je parle est une prépa de province qui ne case qu'un petit nombre de candidat(s) par an. Effectivement c'était un enjeu extrêmement important pour les professeurs, puisque cela pouvait faire une différence déterminante dans le classement. Même si beaucoup de gens ne visaient pas l'ENS et étaient là uniquement pour avoir une bonne formation pluridisciplinaire, beaucoup de profs ne juraient que par ça, surtout en khâgne....cela contribuait aussi à créer un décalage assez décourageant.

Autre remarque : je ne pense pas que tout le monde sortira "traumatisé" de la prépa...Je dis juste que ça peut, selon la personnalité, finir par dégoûter des études , et qu'il faut ensuite un certain temps pour retrouver un rapport plus agréable à celles-ci, pour retrouver la curiosité et le plaisir d'apprendre. La solution étant évidemment d'arrêter dès qu'on sent que la prépa a cet effet là, mais pour cela, il faut aussi arrêter de la considérer comme la seule et unique voie pour réussir. Après, je l'ai déjà dit, la prépa a un avantage certain en ce qui concerne l'entrainement aux dissertations..Il est donc difficile de déconseiller d'y aller, c'est sans doute, comme l'ont dit les autres, à essayer avec suffisamment de recul pour pouvoir faire un autre choix si cela se passe mal.
Revenir en haut Aller en bas
jésus



Nombre de messages : 1022
Age : 36
Lieu de résidence : lyon
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Orientation   Mar 4 Nov - 12:49

edit


Dernière édition par jésus le Mar 4 Nov - 12:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jésus



Nombre de messages : 1022
Age : 36
Lieu de résidence : lyon
Date d'inscription : 11/08/2008

MessageSujet: Re: Orientation   Mar 4 Nov - 12:50

en tout cas, le mépris social on l'apprend partout et on le ressent que ce soit à la fac où à l'ens...

Quand je pense, qu'avec une prof de fac avec qui je suis ami, on se moquait et elle la première, de l'attitude d'étudiants et de certains profs, qui au fond ( attitude que je retrouve un peu ici) se tire une balle dans le pied en prônant une philosophie conservatrice, histoire, parfois obscurantiste, des attitudes hostiles à la transversalité, aux autres sciences humaines, bref une philo un peu renfermée sur elle-même, peu ouverte aux débats extra philosophiques...
Pendant qu'ils relisent encore descartes ( ça n'a rien de mal) mon ami prof de fac parlent directement au ministre des problèmes lié à la place dans l'environnement...
Je sais bien, qu'il faut toujours relire les grands auteurs, mais si on ne le relit pas à notre propre problématique, ça ne va pas bien loin, que les problèmes intemporels de la philo n'exclut pas une réflexion sur notre époque...

Bref, si la philo, c'est se couper des autres matières d'enseignement ou de la réalité, c'est sans moi...et sans personne d'ailleurs, parce qu'à réfléchir comme ça, les facs de philo seront désertes, et fermeront, faute d'un courant de pensée porteur, moderne, qui prend appui sur la philo pour penser et réformer les modes de pensée dominant...plutôt qu'un lieu coupé du monde pour préserver une pureté de pensée, qui sera et qui est déjà sans objet si elle ne prend pas le réel ou les autres pensées pour objet...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fabopoulos



Nombre de messages : 380
Age : 41
Lieu de résidence : Caen
Date d'inscription : 19/06/2008

MessageSujet: Re: Orientation   Mar 4 Nov - 23:09

Pour un élève de terminale de bon niveau qui hésite entre la fac et la prépa, ce qui est tout à fait compréhensible, le mieux est certainement de postuler aux prépas et de revenir à la fac s'il ne s'y épanouit pas. On peut faire (au bout de quelques mois ou une année) le chemin dans ce sens, mais pas dans le sens inverse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konrad Etzelkind

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 31
Lieu de résidence : über die Linie
Date d'inscription : 08/10/2014

MessageSujet: Re: Orientation   Mar 4 Nov - 23:55

En effet, c'est pas faux : le chemin est à sens unique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
goubea



Nombre de messages : 9
Age : 26
Lieu de résidence : Toulouse
Date d'inscription : 25/10/2014

MessageSujet: Re: Orientation   Mer 5 Nov - 23:00

Merci à tous pour vos messages. Je vais tenter une classe préparatoire, et voir ce qu'il en est, et comme ce fut très judicieusement dit, j'aurai toujours la possibilité d'aller à l'université. C'est d'ailleurs sur elle, que j'ai besoin d'aide.
Quelles sont les meilleures universités de philosophie ? Celles qui obtiennent les meilleurs résultats aux CAPES et à l'Agreg ?
Son choix est-il déterminant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'abou

avatar

Nombre de messages : 999
Age : 38
Lieu de résidence : ici et là
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Orientation   Jeu 6 Nov - 1:13

À l'Université l'inscription est de droit. Conséquence : tant que tu ne suis pas les cours, peu importe où tu es inscrit. Si tu es inscrit en prépa, ta prépa te demandera de t'inscrire dans la fac de ta ville. Si tu quittes la prépa pour une raison ou pour une autre, muni des éventuelles équivalences de L1 (si c'est au bout d'un an) ou de L2 (si c'est au bout de 2 ans), il te sera toujours possible, pour la rentrée suivante, de t'inscrire dans la fac de ton choix.

Les « grosses » facs parisiennes en philosophie sont Paris 1 (Panthéon-Sorbonne), Paris 4 (Sorbonne), Paris 10 (Nanterre).

Mais avec de l'indépendance et de l'autonomie il est toujours possible de faire de fort bonnes études ailleurs que dans les « grosses boîtes ». En effet, les résultats d'une Université sont avant tout ceux des étudiants. Si un bon étudiant quitte sa fac de province pour aller à Paris préparer les concours, il grossit les stats parisiennes et affaiblit celles de sa fac. L'inverse arrive aussi, mais plus rarement :·)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trafalgar



Nombre de messages : 71
Age : 27
Lieu de résidence : Paris
Date d'inscription : 31/07/2014

MessageSujet: Re: Orientation   Jeu 6 Nov - 13:33

Le choix de l'université peut aussi se faire selon des critères de recherche : telle ou telle personne t'apparaît comme un directeur de mémoire potentiel et donc tu décides d'aller dans l'université de son UFR.

Pour la préparation des concours de l'enseignement (comme pour celle de l'ENS, d'ailleurs), il y a effectivement cette circularité qu'évoque l'abou : les meilleures universités sont celles où il y a les meilleurs étudiants qui vont dans les meilleures universités. Néanmoins, je pense qu'on peut distinguer la qualité des préparations au-delà de leurs résultats (et au-delà de la qualité des divers profs), dépendant de la qualité de l'organisation (ex : avoir un calendrier des devoirs, ou un agenda hebdomadaire précis et immuable est un luxe dans certaines formations...), mais tout cela risque de changer avant le moment où tu passeras ces concours. Donc tu reposeras cette question ici, dans quatre ans ! Smile

En revanche, il y a bien un avantage à être dans les universités parisiennes pour la prépa agrèg, c'est de pouvoir circuler entre diverses formations : tu prends tel cours à Paris 1, suis tel autre à Paris 4, à Nanterre, à Ulm, etc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'abou

avatar

Nombre de messages : 999
Age : 38
Lieu de résidence : ici et là
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Orientation   Jeu 6 Nov - 14:33

Oui : l'avantage de Paris, c'est qu'on peut butiner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Konrad Etzelkind

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 31
Lieu de résidence : über die Linie
Date d'inscription : 08/10/2014

MessageSujet: Re: Orientation   Jeu 6 Nov - 20:00

En province aussi les etudiants butinent : suffit de ne pas aller à tous les cours....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Trafalgar



Nombre de messages : 71
Age : 27
Lieu de résidence : Paris
Date d'inscription : 31/07/2014

MessageSujet: Re: Orientation   Ven 7 Nov - 1:15

Dans ce cas là, tu ne butines pas, tu t'abstiens ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Orientation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Orientation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Orientation apres un BEP Electrotechnique
» orientation troisième
» semestre 4 orientation aide ??
» orientation collège
» Besoin d'orientation SVP!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agrég et Capes de Philosophie :: Fourre-Tout : pour parler d'autres choses. :: Etudier la philosophie-
Sauter vers: