Agrég et Capes de Philosophie

Forum pour les candidats au capes et à l'agrégation de philosophie
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les travaux de Quentin Meillassoux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
AlexisP



Nombre de messages : 245
Age : 27
Lieu de résidence : En durée
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   Mer 22 Jan - 18:06

Pour le coup, Vernes, pour moi, c'est principalement les 60 pages de, "L'aberration philosophique ou l'illusion tragique du kantisme : Descartes ou Kant" qui est tout sauf un livre que j'aurais dû acheter. Non pas qu'il soit jargonnant (au contraire même, il ne l'est pas assez ou, du moins, pas à la hauteur de la rigueur philosophique des pensées des auteurs qu'il étudie) mais totalement inadapté pour un étudiant en philosophie comme moi, et par conséquent très souvent décevant. Peut-être ai-je tort de juger la pensée de l'homme sur aussi peu de pages mais je m'appuie sur le fait qu'il a traité de Descartes, Hume, Kant, en tout aussi peu de pages.

Quant à Meillassoux (que je ne connais pas du tout), peut être est-il kantien  Laughing :
Préface à la première édition de la Critique de la raison pure, Kant a écrit:
Les exemples et les éclaircissements me semblaient toujours nécessaires, et se présentaient en effet à leur place dans la première esquisse, mais j'y renonçai bientôt en considérant la grandeur de ma tâche et le nombre des objets dont j'avais à m'occuper. Remarquant, en effet, qu'à eux seuls ces objets, exposés sous une forme sèche et purement scolastique, donneraient à l'œuvre une étendue suffisante, je ne jugeai pas convenable de la grossir encore par des exemples et des éclaircissements qui ne sont nécessaires qu'au point de vue populaire, d'autant plus que ce travail ne saurait nullement revêtir ce caractère, et que les vrais connaisseurs en matière de science n'ont pas besoin d'un tel secours. Quelque agréable que pût être ce secours, il pourrait avoir aussi quelque chose de contraire à notre but. L'abbé Terrasson dit bien que si l'on mesure la longueur d'un livre, non d'après le nombre des pages, mais d'après le temps nécessaire pour l'entendre, il en est beaucoup dont on pourrait dire qu' ils seraient beaucoup plus courts s'ils n'étaient pas si courts. Mais, d'un autre côté, lorsqu'il s'agit de l'intelligence d'un vaste ensemble de connaissances spéculatives, se rattachant à un seul principe, on pourrait dire avec tout autant de raison que bien des livres auraient été beaucoup plus clairs s'ils n'avaient pas voulu être si clairs. En effet, si les moyens qui produisent la clarté sont utiles dans les détails, ils sont souvent nuisibles dans l' ensemble, en ne permettant pas au lecteur de l'embrasser assez tôt, et en recouvrant de leurs brillantes couleurs les articulations et la structure du système, choses pourtant si nécessaires pour qu'on en puisse apprécier l'unité et la valeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'abou

avatar

Nombre de messages : 999
Age : 39
Lieu de résidence : ici et là
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   Mer 22 Jan - 18:27

Oui... question: s'agit-il de s'excuser d'avoir écrit 800 pages ou de n'en avoir écrit que 800? Ou les deux? (Mon capitaine?)

C'est pour le moins surprenant d'être tombé étudiant sur Vernes, le moins qu'on puisse dire, c'est que c'est confidentiel!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i-ve-seen-it

avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 103
Lieu de résidence : France
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   Mer 22 Jan - 18:29

Je ne connais pas assez pour te répondre; je découvre seulement, et je me demandais au passage de quel auteur actuel on pourrait dire que l' ouvrage est devenu "un classique instantané". Cela est-il encore possible à notre époque? Meillassoux est-il surcôté? C'était le sens de ce topic, que d'avoir d'autres points de vue avisés que celui de l'auteur de l'article.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'abou

avatar

Nombre de messages : 999
Age : 39
Lieu de résidence : ici et là
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   Mer 22 Jan - 18:33

En ce qui me concerne, en tout cas, la réponse est réservée jusqu'à lecture intégrale d'au moins un de ses ouvrages... :·)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i-ve-seen-it

avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 103
Lieu de résidence : France
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   Mer 22 Jan - 19:01

Paraît que sa thèse de doctorat "L'inexistence divine", impubliée, est meilleure qu'Après la finitude. Mais elle circule ça et là en pdf; pour ceux que ça tente... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i-ve-seen-it

avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 103
Lieu de résidence : France
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   Jeu 23 Jan - 0:06

Une autre critique, si l'écriture du précédent vous irrite...Celle-ci est de Jean-Clet Martin:

http://strassdelaphilosophie.blogspot.fr/2014/01/la-contradiction-questions.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
euthyphron

avatar

Nombre de messages : 236
Age : 57
Lieu de résidence : Saint-Brieuc
Date d'inscription : 20/01/2012

MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   Jeu 23 Jan - 12:27

l'abou a écrit:
Ah voilà, je savais que Vernes était champion de bridge, j'avais oublié qu'il était l'inventeur ou le co-inventeur du jeu Risk.

Pour les curieux: pas un gramme de jargon dans ses livres!
Non seulement champion de bridge, mais surtout grand théoricien. Le Newton du bridge! cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i-ve-seen-it

avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 103
Lieu de résidence : France
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   Jeu 13 Fév - 23:19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i-ve-seen-it

avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 103
Lieu de résidence : France
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   Mar 22 Avr - 13:54

Article de Philo magazine sur la thèse de Meillassoux : http://ht.ly/w08Ze
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom



Nombre de messages : 715
Age : 30
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   Mar 22 Avr - 14:51

Pour moi la métaphysique c'est comme un péché mignon, ce domaine qui est justement, comme Kant l'indiquait (mais avec une intention inverse) "ab-solutus", délié des conditions de l'expérience, et donc ouvert et offert aux spéculations sans bornes - mais pas sans raisons.

Du coup j'ai de nouveau très envie de lire son bouquin, avec pour perspective d'en tirer peut-être un article en lien avec l'anthropotechnie. On verra ça pendant les vacances !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kohelet



Nombre de messages : 277
Age : 36
Lieu de résidence : france
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   Mar 22 Avr - 15:56

j'avoue que malgré toute la bonne volonté du monde j'ai du mal à rentrer dans le délire. Pour ce qui est de la schwarmerei je préfère de très loin la poésie, la peinture ou la littérature (ou même la bible) qui n'ont au moins pas la prétention de la rationalité. Quand je lis des trucs pareils je comprends mieux la disparition de l'attrait pour la philosophie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i-ve-seen-it

avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 103
Lieu de résidence : France
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   Mar 22 Avr - 16:26

Meillassoux ce n'est pas Swendenborg, quand même, je t'invite à alle y r jeter un coup d'oeil quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom



Nombre de messages : 715
Age : 30
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   Ven 25 Avr - 23:39

Bon, parvenu à la moitié du livre (et à la fin de sa critique du corrélationisme), je m'interroge sur cette thèse selon laquelle nous serions "punis" d'avoir évacué les prétentions spéculatives de la raison par le fait que l'absolu ressurgit désormais sous la forme religieuse (un fidéisme généralisé), faut d'être exprimé dans une métaphysique.

Sans parler des allusions selon lesquelles les implications morales de cette évolution seraient à chercher du côté du relativisme voire du nihilisme (dans ce cas là, je préfère lire Leo Strauss).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
l'abou

avatar

Nombre de messages : 999
Age : 39
Lieu de résidence : ici et là
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   Sam 26 Avr - 12:11

On y reconnaît un peu trop (à mon goût du moins) la thèse implicite suivant laquelle le véritable terrain où se joue l'avenir de l'Univers, c'est le cours de philosophie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom



Nombre de messages : 715
Age : 30
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   Sam 26 Avr - 23:42

Il y a de ça... Ce qui me laisse aussi un peu perplexe quant à la soi-disante révélation de l'impensé de la modernité (le principe de contingence).

Je trouve que les analyses sont fines, et que l'exercice spéculatif est convainquant. Mais je continue de penser qu'un livre comme Les mots et les choses a plus à nous apprendre sur notre "modernité".

Mais tiens, tiens... Foucault n'avait-t-il pas déjà montré que la naissance des sciences de l'homme est justement liée au passage d'une finitude seulement négative à l'âge classique (l'homme est un être fini en face de l'infini divin, lequel est pensable en termes "dogmatiques") à une finitude positive au XIXe siècle (la finitude de l'homme n'est plus tracée par une limite supérieure et ne repose plus que sur sa propre factualité).

On retrouve précisément ici le diagnostic de Meillassoux selon lequel la modernité assume sans le savoir un absolu, celui de la contingence essentielle des choses. Ce qui ressemble fort à une traduction spéculative de l'épistémè qui supporte les sciences de l'homme pour Foucault (même si le problème de Meillassoux n'est pas exactement le même).  

Est-ce que ce parallèle a déjà été brossé dans un article ? Sans quoi je m'en charge volontiers.  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom



Nombre de messages : 715
Age : 30
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   Sam 25 Oct - 17:30

Commencé le livre de Catherine Malabou qui entend répondre à Meillassoux. Un espace de pensée vraiment stimulant est ouvert depuis quelques temps !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i-ve-seen-it

avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 103
Lieu de résidence : France
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   Sam 25 Oct - 17:41

Ouais...Pas encore eu le temps de l'ouvrir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlexisP



Nombre de messages : 245
Age : 27
Lieu de résidence : En durée
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   Sam 25 Oct - 18:24

Dites, j'entends trop parler de Meillassoux et je me dis que peut être il faudrait que je jette un oeil. Qui pourrait m'expliquer dans les grandes lignes le type de pensée qu'il développe ? (Le peu que j'ai entendu était trop jargonnant).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom



Nombre de messages : 715
Age : 30
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   Sam 25 Oct - 23:57

L'essentiel : reconquérir l'idée d'une connaissance rationnelle absolue, démarche qui depuis Kant est invalidée par un large consensus en philosophie continentale (sauf dans la tradition hégélienne, justement). Rejeter le présupposé kantien toujours dominant aujourd'hui selon lequel la pensée n'a accès qu'aux corrélats des structures qu'elle projette et jamais à l'être lui-même. En gros, "nous débarrasser du transcendantal".

Les conséquences de cette thèse sont complexes, mais il s'agit pour l'ensemble du réalisme spéculatif d'un revival de la métaphysique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   Mar 28 Oct - 2:06

Tom a écrit:
En gros, "nous débarrasser du transcendantal".

Ne s'agirait-il pas plutôt de nous débarrasser d'une version purement gnoséologique du transcendantal au profit d'une version ontologique, en conformité avec la "logique des mondes" de Badiou ? Les conditions de l'apparaître en soi et non seulement pour nous, non ?
Revenir en haut Aller en bas
i-ve-seen-it

avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 103
Lieu de résidence : France
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   Mar 28 Oct - 11:53

Oui, ce qui permet au passage de mettre un point final à toutes les pensées de la finitude, de la clôture anthropologique, de Kant à Derrida. D'où le livre de Malabou, d'où celui à venir de Belhaj Kacem, en réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wolmar



Nombre de messages : 5
Age : 36
Lieu de résidence : bordeaux
Date d'inscription : 23/01/2012

MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   Mar 28 Oct - 12:05

Citation :
Oui, ce qui permet au passage de mettre un point final à toutes les pensées de la finitude, de la clôture anthropologique, de Kant à Derrida.
Finitude pour Kant, ok ; mais Derrida ? Enfin certainement Derrida a voulu enterrer toute prétention métaphysique, mais par un biais tellement différent de Kant que l'association est surprenante Wink


Dernière édition par wolmar le Mar 28 Oct - 12:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tom



Nombre de messages : 715
Age : 30
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   Mar 28 Oct - 12:07

Le Ligure a écrit:
Tom a écrit:
En gros, "nous débarrasser du transcendantal".

Ne s'agirait-il pas plutôt de nous débarrasser d'une version purement gnoséologique du transcendantal au profit d'une version ontologique, en conformité avec la "logique des mondes" de Badiou ? Les conditions de l'apparaître en soi et non seulement pour nous, non ?

La formule est de Meillassoux. Le sens à lui donner est bien celui de la réconciliation avec la possibilité de "penser l'absolu", c'est-à-dire de sortir d'un rapport sujet-objet où l'objet est nécessairement lié aux conditions subjectives d'appréhension (socle de la pensée moderne nommé "corrélationnisme").

Badiou je ne l'ai pas lu, alors peut-être. Meillassoux aboutit effectivement à la thèse selon laquelle la contingence est la réalité absolue qui rend possible l'être des choses. Reste à examiner en quoi cela demeure un transcendantal... Pas le temps là, je sors !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i-ve-seen-it

avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 103
Lieu de résidence : France
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   Mar 28 Oct - 12:29

Oui, les dérridéens se sentent visés, on se demande bien pourquoi. Ils ne cessent de clamer à qui veut l'entendre que leur champion a déconstruit aussi Heidegger, mais dés qu'on s'en prend au passage à celui-ci (ce que se permet Meillassoux), on ne les sent pas franchement à l'aise. Malabou s'est en tout cas sentie concernée, voire visée...Mais je n'ai pas encore ouvert son bouquin sur l'épigénèse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AlexisP



Nombre de messages : 245
Age : 27
Lieu de résidence : En durée
Date d'inscription : 12/04/2013

MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   Mar 28 Oct - 12:48

En tout cas, abandonner le transcendantal, c'est déjà l'une des conséquences de la lecture bergsonienne de Kant. Mais merci pour la clarification.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les travaux de Quentin Meillassoux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les travaux de Quentin Meillassoux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les travaux de Quentin Meillassoux
» (ISS) Observation de plusieurs sphéres lumineuses à St Quentin (02)
» Saint Quentin Martyr, Saint Alphonse Rodriguez Frère coadjuteur de la Compagnie de Jésus, commentaire du jour "Zachée, descends vite"
» quentin n arrive pas a manger a la cuilliere
» travaux pharaonique aux Lion de Waterloo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agrég et Capes de Philosophie :: Fourre-Tout : pour parler d'autres choses. :: Etudier la philosophie-
Sauter vers: