Agrég et Capes de Philosophie

Forum pour les candidats au capes et à l'agrégation de philosophie
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 bientôt le concours! Et...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
abou

avatar

Nombre de messages : 999
Age : 39
Lieu de résidence : Dijon
Date d'inscription : 30/08/2011

MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   Jeu 24 Jan - 21:29

W a écrit:
si certains l'ont passée ici - comme moi - j'aimerais connaître ce qu'ils comprennent des attendus de l'épreuve de l'explication de texte. J'avoue ne pas avoir travaillé le thème du temps, en profondeur je veux dire, et je me suis lancé sur Merleau sans connaitre cet auteur - à ma grande honte ! - mais avec des souvenirs assez précis de la phéno husserlienne et heideggerienne.

J'ai pris grand soin de ne pas m'y référer mais de tenter une compréhension du texte, pour lui-même, comme s'il s'agissait d'une épreuve de Capes.

Pensez-vous qu'ils attendent que d'autres auteurs soient convoqués ?
Je n'ai pas passé l'épreuve ni revu le texte, mais je crois que c'est céder à un fantasme que d'imaginer que les exigences du capes et de l'agrégation sont très différentes s'agissant d'une épreuve comme l'explication de texte (ou de la dissertation d'ailleurs, ou de la leçon).

Ce que tu dis de ta manière de procéder ne pousse pas du tout à s'inquiéter: même s'il est tout à fait acceptable de se référer à d'autres auteurs qu'à l'auteur du texte à condition que la compréhension du morceau en question le justifie, ce ne saurait être un crime de ne pas le faire si le morceau est bien expliqué sans cela, et de façon générale une bonne lecture «interne» d'un texte est toujours préférable à un étalage de références plaquées dessus, qu'elles viennent d'une connaissance d'autres auteurs ou bien, c'est à peu près aussi grave, d'une connaissance de l'auteur du texte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meta

avatar

Nombre de messages : 3077
Age : 38
Lieu de résidence : In your mind
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   Jeu 24 Jan - 21:32

abou a écrit:

c'est céder à un fantasme que d'imaginer que les exigences du capes et de l'agrégation sont très différentes s'agissant d'une épreuve comme l'explication de texte (ou de la dissertation d'ailleurs, ou de la leçon).


Je ne sais pas Abou. Au capes, je l'ai passé de nombreuses fois, et j'ai eu toujours la moyenne en explication de texte, y compris à l'oral. A l'agreg, j'ai toujours des notes en-dessous de 7, ce qui d'ailleurs me collait, car j'avais de bonnes notes en dissert à l'agreg (à la différence du capes... Rolling Eyes Rolling Eyes ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamonde.over-blog.com/
abou

avatar

Nombre de messages : 999
Age : 39
Lieu de résidence : Dijon
Date d'inscription : 30/08/2011

MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   Jeu 24 Jan - 21:40

Disons, à tout le moins, que c'est se compliquer la vie, voire courir à l'échec, que d'essayer de s'adapter à des différences d'exigence qu'on est réduit à imaginer vu qu'aucun jury ne mentionne jamais rien de tel (sauf erreur). Est-ce que cette formulation te semble plus acceptable?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meta

avatar

Nombre de messages : 3077
Age : 38
Lieu de résidence : In your mind
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   Jeu 24 Jan - 21:51

abou a écrit:
Disons, à tout le moins, que c'est se compliquer la vie, voire courir à l'échec, que d'essayer de s'adapter à des différences d'exigence qu'on est réduit à imaginer vu qu'aucun jury ne mentionne jamais rien de tel (sauf erreur). Est-ce que cette formulation te semble plus acceptable?

Oui, à ceci près que je vois toujours des préparateurs ou des inspecteurs (mon inspectrice par exemple) qui insistent sur la distinction "fondââââmentale" entre explication et commentaire... ... ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamonde.over-blog.com/
i-ve-seen-it

avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 103
Lieu de résidence : France
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   Jeu 24 Jan - 21:51

Comment j'aurais problématisé ou au moins thématisé "l'épreuve de la liberté" avec tout ce fatras schellingien?
Je pense que j'aurais rapprochés ces éléments théosophiques de la manière dont Heidegger thématise la liberté, c'est à dire à partir de la facticité, de l'être-jeté. Il s'agirait en effet ici de décrire le cadre d'une "épreuve" par laquelle la liberté est comme tenue de s'attester. En se décidant à tout moment librement pour le bien ou pour le mal, elle acte en quelque sorte elle-même le cadre qui l'institue, et choisit de la glorifier ou de le subvertir. L'épreuve se comprend précisément à partir de l'approbation ou du rejet. Chaque ipséité est comme abandonnée à elle-même et pourtant vouée à éprouver de son propre chef ce qu'elle est prête à accepter comme priorité : l'amour qui relie ou le soi qui rompt.
Voilà ce que j'ai en tête avec cet auteur ici, mais j'avoue ne pas avoir pu vraiment le problématiser à proprement parler.


Je pense juste que dans d'autres parties, je rebondirais sur ce que peut évidemment avoir d'extrêmement dogmatique et malgré tout de sclérosée une telle appréhension de la liberté humaine, et je me rapprocherais des pensées qui dénoncent de tel cadres de mise à l'épreuve de celle-ci, comme autant de dispositifs voués à encadrer à fond toutes les libertés dans des schémas ontologiques et idéologiques faisant la part belle au ressentiment.
Je songe au notamment au fameux texte de Foucault sur l'épreuve de l'aveu dans Histoire de la sexualité : il serait possible de thématiser l'épreuve comme le fait des institutions et des dispositifs de contrôle, qui transforment en "sujet" aux deux sens du terme : le sujet étant d'autant mieux assujetti qu'il se sent plus libre...J'ai également en tête le Nietzsche de la généalogie de la morale qui inspire très probablement ces lignes...Jamais la "liberté" n'aurait été inventée et conférée à d'autres fins que de la domination et/ou l'exclusion de ce qui, justement, se décide librement pour sa différence, et passe pour trop - mal- ipséisé. En cela l'épreuve de la liberté serait celle de la personnalité qui doit s'assumer au sein ce qui cherche en permanence à la réduire et à le réifier.
Le fond idéologique de la pensée de Schelling témoigne bien sûr plutôt de cette tendance unificatrice et réifiante mettant à l'épreuve les libertés pour les ramener dans un girou ou les dénoncer comme égoïstes et malégiques... Le fond de tout ceci a certainement des connotations politiques, ouvrant à la fois à l'Unique et sa propriété, et à son envers, sa relation tumultueuse au Koinon. Peut être serait il ensuite profitable de rebondir sur des analyses proches de celle de Toqueville, plus consensuelles, concernant l'impossible ajointement entre liberté et égalité?

Si je devais justifier mon approche ontologique, je dirais quand même que le singulier de l'énoncé invité à une approche thématisant l'être-entier de l'existence libre. Cela fait bien sûr signe, du moins à mon sens, vers des pensées thématisant cette entièreté existentielle : je songe bien sûr à Heidegger, mais aussi à Jaspers et G. Marcel. Il y a très probablement de quoi faire, et avec profit. Il aurait été intéressant de "jouer" également le Kierkegaard d'Ou bien...ou bien : l'épreuve de la liberté consisterait alors dans la négativité intrinséque et angoissante que recèle tout choix...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abou

avatar

Nombre de messages : 999
Age : 39
Lieu de résidence : Dijon
Date d'inscription : 30/08/2011

MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   Jeu 24 Jan - 21:56

Meta a écrit:
Oui, à ceci près que je vois toujours des préparateurs ou des inspecteurs (mon inspectrice par exemple) qui insistent sur la distinction "fondââââmentale" entre explication et commentaire... ... ...
Et moi qui croyais qu'elle était fondamentââââle. Comme je me trompais!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i-ve-seen-it

avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 103
Lieu de résidence : France
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   Mer 1 Mai - 11:57

Bon. j-2 avant l'oral du concours réservé.
Si je tombe sur "Suis-je responsable de ce dont je n’ai pas conscience ? " "L’étude de l’histoire nous conduit-elle à désespérer de l’homme ?
ou bien encore " La foi religieuse exclut-elle tout recours à la raison?" , je pense être certifié.
Si c'est "Le bricolage", "Puis-je être sûr que je ne rêve pas?" ou "Y-a-t-il des détails?" , je resterai dans la précarité.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr_Z



Nombre de messages : 1751
Age : 43
Lieu de résidence : Twin Peaks
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   Mer 1 Mai - 12:31

et l'interne, ça a donné quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i-ve-seen-it

avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 103
Lieu de résidence : France
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   Mer 1 Mai - 12:33

Pas inscrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meta

avatar

Nombre de messages : 3077
Age : 38
Lieu de résidence : In your mind
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   Mer 1 Mai - 12:43

i-ve-seen-it a écrit:
Bon. j-2 avant l'oral du concours réservé.
Si je tombe sur "Suis-je responsable de ce dont je n’ai pas conscience ? " "L’étude de l’histoire nous conduit-elle à désespérer de l’homme ?
ou bien encore " La foi religieuse exclut-elle tout recours à la raison?" , je pense être certifié.
Si c'est "Le bricolage", "Puis-je être sûr que je ne rêve pas?" ou "Y-a-t-il des détails?" , je resterai dans la précarité.


Tu le passes où ? A Duruy ? Si c'est le cas, vous passez en même temps que les internes, ce qui voudrait dire qu'ils mélangent capes int., CAER et concours réservé puis ils répartissent selon la barre et le nombre de postes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamonde.over-blog.com/
Mr_Z



Nombre de messages : 1751
Age : 43
Lieu de résidence : Twin Peaks
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   Mer 1 Mai - 12:43

tous mes voeux alors pour ton oral, et peut-être est-il bon de suivre les conseils de meta : ne rien faire en attendant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr_Z



Nombre de messages : 1751
Age : 43
Lieu de résidence : Twin Peaks
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   Mer 1 Mai - 12:44

non meta, résultats de l'interne demain !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i-ve-seen-it

avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 103
Lieu de résidence : France
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   Mer 1 Mai - 18:11

Difficile de ne pas relire des auteurs et des passages qu'on est amené à considérer comme autant d'éléments d'une "trousse à outil" (puisque on peut se faire interroger sur n'importe quoi...) Mais j'ai réussi à décrocher quelques heures pour voir le film Hannah Arendt - qui est très médiocre, à mon sens.
Le concours réservé n'est pas à Duruy, donc je pense que rien n'est mélangé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
euthyphron

avatar

Nombre de messages : 236
Age : 57
Lieu de résidence : Saint-Brieuc
Date d'inscription : 20/01/2012

MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   Mer 1 Mai - 22:53

Pas d'accord sur le film! Mais peu importe, aller au cinéma en pleine période de révision, ça porte bonheur, c'est comme ça que j'ai eu mon bac! sunny (c'était Annie Hall)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i-ve-seen-it

avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 103
Lieu de résidence : France
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   Mer 1 Mai - 23:16

Le film n'en reste qu'à la surface des enjeux concernant la banalité du mal, Hans Jonas et Heidegger sont caricaturés à un point grotesque, et j'avoue n'avoir guère été intéressé par la vie privée d'Arendt avec son ou ses maris.
Mais je suis peut être passé à côté de quelque chose, probablement, même : je suis tout ouïe! Qu'est ce qui vous a plu à dans cette oeuvre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
euthyphron

avatar

Nombre de messages : 236
Age : 57
Lieu de résidence : Saint-Brieuc
Date d'inscription : 20/01/2012

MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   Mer 1 Mai - 23:34

Je ne dis pas que c'est le film du siècle, mais d'abord c'était un sacré pari et je m'attendais à pire, ensuite je trouve que le film est fidèle et respectueux (sauf peut-être pour Jonas et Heidegger, mais au moins pour ce dernier le parti pris de le présenter en personnage quelconque, simplement fascinant du fait de sa fonction d'initiateur à la pensée et non de sa pensée elle-même, ne me déplaît pas je l'avoue).
Les acteurs sont crédibles, l'humour discret m'a bien plu, l'absence de jugement aussi (Hannah Arendt n'est pas présentée comme une sainte), et j'ai trouvé que la question du mal est très correctement abordée, simplement mais sans trahison.
Et je me suis fait la réflexion en sortant que je ne connaissais pas de film portant sur la vie de philosophes! Pourquoi au fait? Est-ce seulement parce que ce n'est pas commercial? Mais peut-être que certains ici en connaissent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fabopoulos



Nombre de messages : 380
Age : 41
Lieu de résidence : Caen
Date d'inscription : 19/06/2008

MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   Jeu 2 Mai - 8:21

euthyphron a écrit:
Pas d'accord sur le film! Mais peu importe, aller au cinéma en pleine période de révision, ça porte bonheur, c'est comme ça que j'ai eu mon bac! sunny (c'était Annie Hall)

C'est drôle, je découvert et utilisé ce film en cours de terminale cette année, pour travailler sur la pensée comme dédoublement, distance à soi-même, et, à ce titre, cause de malheur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PhiPhilo



Nombre de messages : 319
Age : 65
Lieu de résidence :
Date d'inscription : 06/11/2012

MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   Jeu 2 Mai - 9:49

i-ve-seen-it a écrit:
Le film n'en reste qu'à la surface des enjeux concernant la banalité du mal, Hans Jonas et Heidegger sont caricaturés à un point grotesque, et j'avoue n'avoir guère été intéressé par la vie privée d'Arendt avec son ou ses maris.
Mais je suis peut être passé à côté de quelque chose, probablement, même : je suis tout ouïe! Qu'est ce qui vous a plu à dans cette oeuvre?
Pas du tout d'accord. Les enjeux de la thèse arendtienne de la "banalité du mal" sont clairement annoncés : d'une part, il n'y a pas de mal radical au sens de Kant, d'autre part et corrélativement, l'homo laborans ne "fait" le mal qu'en tant que rouage d'un mécanisme qui déshumanise en rendant impossible toute initiative individuelle ("les hommes sont devenus inutiles"). Bref, sous réserve de connaître un peu la position kantienne ainsi que les grandes lignes du Système Totalitaire, c'est un film plutôt bien fait (jusque dans ses plans plus intimistes qui montrent avec raison que Hannah Arendt était tout saut une "sentimentale") qui renvoie évidemment au film un Spécialiste de Brauman et Sivan ainsi, bien entendu, qu'à Eichmann à Jérusalem. En ce sens, un film riche en qualités didactiques. Cela dit, c'est du Margarethe von Trotta (l'Honneur Perdu de Katharina Blum, les Années de Plomb, Rosa Luxemburg, etc.) et, effectivement, Jonas et Heidegger sont caricaturés, de même que cette vulgate bien-pensante qui clôt le film et d'après laquelle le problème du mal aurait "obsédé" Hannah Arendt, ce qui est factuellement faux, sauf à englober sous ce terme tous les problèmes liés, de près ou de loin, avec la modernité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phiphilo.blogspot.fr/
i-ve-seen-it

avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 103
Lieu de résidence : France
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   Jeu 2 Mai - 9:57

Il se peut fort que je m'attendais à plus d'arguments pour réfuter l'existence du mal radical : et c'est précisément parce que Heidegger a essayé lui-aussi de le penser que j'aurais préféré ne pas le voir du tout.
Je dois aussi bien dire que je ne suis pas du tout convaincu par cette hypothèse de la banalité du mal : disons que le film ne m'a pas franchement aidé à l'être davantage. Il paraît que The act of killing actuellement dans les salles est beaucoup plus convaincant sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PhiPhilo



Nombre de messages : 319
Age : 65
Lieu de résidence :
Date d'inscription : 06/11/2012

MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   Jeu 2 Mai - 10:10

i-ve-seen-it a écrit:
Je dois aussi bien dire que je ne suis pas du tout convaincu par cette hypothèse de la banalité du mal : disons que le film ne m'a pas franchement aidé à l'être davantage. Il paraît que The act of killing actuellement dans les salles est beaucoup plus convaincant sur le sujet.
Ce n'est pas une hypothèse, chez Arendt, c'est une thèse à part entière qui s'inscrit dans une pensée politique qui est assez systématique. Le mal, pour Arendt, est un problème politique inscrit au coeur de la condition humaine et non pas un problème moral relatif à la nature humaine. D'où sa "banalité". Je n'ai pas vu le film The act of killing, mais la thèse de la "banalité" du mal s'illustre en effet ailleurs (et peut-être mieux) que chez Arendt, je pense notamment à Céline et à Beckett.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://phiphilo.blogspot.fr/
Roi Merlin

avatar

Nombre de messages : 15
Age : 37
Lieu de résidence : -
Date d'inscription : 17/07/2012

MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   Jeu 2 Mai - 12:08

.


Dernière édition par Roi Merlin le Mar 22 Juil - 0:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
euthyphron

avatar

Nombre de messages : 236
Age : 57
Lieu de résidence : Saint-Brieuc
Date d'inscription : 20/01/2012

MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   Jeu 2 Mai - 12:54

Ah oui, c'est vrai j'avais oublié les Monty Python! Quel magnifique but de Socrate! Basketball
Je crois qu'il y a un film sur Nietzsche et Lou-Andréas Salomé mais j'ai oublié le titre, et ne l'ai pas vu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mobo



Nombre de messages : 13
Age : 30
Lieu de résidence : Orléans
Date d'inscription : 02/04/2013

MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   Jeu 2 Mai - 13:00

Il y a aussi Le Destin, de Youssef Chahine sur Averroès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fabopoulos



Nombre de messages : 380
Age : 41
Lieu de résidence : Caen
Date d'inscription : 19/06/2008

MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   Jeu 2 Mai - 13:22

Et tous les films de BHL, bien sûr (lesquels valent bien l'oeuvre des Monty Python... dans leur genre...).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i-ve-seen-it

avatar

Nombre de messages : 1049
Age : 103
Lieu de résidence : France
Date d'inscription : 12/11/2010

MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   Jeu 2 Mai - 15:20

Bravo aux 15 admis à l'interne! Courage à tous les autres!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: bientôt le concours! Et...   

Revenir en haut Aller en bas
 
bientôt le concours! Et...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les plantes médicinales bientôt interdites dans L'UE
» Fiançailles très bientôt et mon mariage 5 juillet 2008...
» Bientôt 14 ans
» L'Ecosse bientôt indépendante?
» pour ceux qui vont passer l'option bientôt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agrég et Capes de Philosophie :: Fourre-Tout : pour parler d'autres choses. :: Les concours internes.-
Sauter vers: