Agrég et Capes de Philosophie

Forum pour les candidats au capes et à l'agrégation de philosophie
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'infernal rubix cube de l'orientation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Vipère

avatar

Nombre de messages : 403
Age : 26
Lieu de résidence : Auxerre
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   Sam 5 Jan - 1:07

... Je m'en doutais.. merci abou Rolling Eyes
Autre question un peu Candide, mais vos témoignages et conseils commencent à fermenter dans ma boîte crânienne donc... : En admettant (et à la lumière de vos arguments je l'admets pleinement !!) qu'il soit préférable de passer CAPES et agrég ensemble, et dans l'optique où j'obtiens le capes mais pas l'agreg. Je suis de fait tenue de prendre un poste à la rentrée qui suit selon une affectation en grande partie aléatoire ? Je pose cette question car j'ai un conjoint qui vient de retrouver un job stable après deux ans de grosses galères, et il est pour l'heure inconcevable de tout plaquer après un concours, fut-ce le CAPES. Cela étant, que j'obtienne l'un ou l'autre, je ne dois pas rester les bras ballants... à ce sujet, comment se fait l'affectation à un lycée avec l'agrégation ? Merci encore pour votre aide et... votre patience ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rogger



Nombre de messages : 429
Lieu de résidence : Paris
Date d'inscription : 22/05/2010

MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   Sam 5 Jan - 1:33

L'agrégation ou le capes permettent une équivalence dans de nombreux pays tout de même. Sans parler des détachements qu'on peut faire dans les lycées français à l'étranger. La différence c'est que cela ne donne pas de droit un poste mais c'est non-négligeable sur un CV. Après, tout dépend du pays en question, de sa langue et de la nature du poste.

Quand on a le CAPES, on peut demander un report de stage pour un an pour passer l'agreg. L'affectation n'est pas "aléatoire", elle dépend des vœux effectués.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vipère

avatar

Nombre de messages : 403
Age : 26
Lieu de résidence : Auxerre
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   Sam 5 Jan - 1:42

Merci pour cette nuance Rogger, mais quel est le pourcentage de chances de pouvoir être affecté selon notre voeu initial ? Je pose essentiellement cette question du fait du travail de mon conjoint qui n'est pas "facultatif" et pas mobile pour l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rogger



Nombre de messages : 429
Lieu de résidence : Paris
Date d'inscription : 22/05/2010

MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   Sam 5 Jan - 2:21

Ça dépend des années, des vœux en question. On trouve sur le site de la cfdt des infos là-dessus.
De manière générale, il semblerait que l'affectation des stagiaires se fasse sans trop de difficulté, même dans les académies très demandées (il y a des postes bloqués pour). L'affectation de titulaire est plus compliquée. Mais je ne pense pas que l'académie de Dijon soit très demandée (par contre on peut facilement se retrouver à faire beaucoup de bornes).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vipère

avatar

Nombre de messages : 403
Age : 26
Lieu de résidence : Auxerre
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   Sam 5 Jan - 10:36

Merci Rogger pour toutes ces infos !! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abou

avatar

Nombre de messages : 999
Age : 39
Lieu de résidence : Dijon
Date d'inscription : 30/08/2011

MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   Sam 5 Jan - 11:58

Vipère a écrit:
En admettant (et à la lumière de vos arguments je l'admets pleinement !!) qu'il soit préférable de passer CAPES et agrég ensemble, et dans l'optique où j'obtiens le capes mais pas l'agreg. Je suis de fait tenue de prendre un poste à la rentrée qui suit selon une affectation en grande partie aléatoire ?
La demande de report de stage (un an non rémunéré pour, par exemple, repasser l'agrégation) est dans ce genre de cas presque toujours accordée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vipère

avatar

Nombre de messages : 403
Age : 26
Lieu de résidence : Auxerre
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   Sam 5 Jan - 12:26

Merci abou, c'est ce que j'avais cru comprendre à la lecture des différents posts. Mais je suppose qu'à l'issue de ce report de stage, on est tenu de commencer le travail... Idem, un agrégé doit-il bosser à plein temps en lycée s'il entreprend une thèse en parallèle ? Je pose toutes ces questions "bêtes" non pas parce que le métier me fait peur, mais parce que je suis rivée à Auxerre pour les raisons évoquées et même si ça n'est pas ad vitam eternam, j'ai besoin de savoir comment ça se passe si on me demande du jour au lendemain d'aller à Brest alors que ma vie et mon couple sont en nord bourgogne ! J'ai cru comprendre que beaucoup de prétendants à l'agreg vivaient seuls, mais qu'en est-ils pour ceux qui ont déjà construit une vie quelque part ? Enfin, je me prends peut être le goliwok pour rien.
Autre question : si l'on dépend de l'académie de Bourgogne, on peut être amené à faire des cours à Sens une journée et à Châlons sur Saone le lendemain ? pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
primorales

avatar

Nombre de messages : 648
Age : 44
Lieu de résidence : académie de rouen
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   Sam 5 Jan - 12:33

Vipère a écrit:
Merci abou, c'est ce que j'avais cru comprendre à la lecture des différents posts. Mais je suppose qu'à l'issue de ce report de stage, on est tenu de commencer le travail... Idem, un agrégé doit-il bosser à plein temps en lycée s'il entreprend une thèse en parallèle ? Je pose toutes ces questions "bêtes" non pas parce que le métier me fait peur, mais parce que je suis rivée à Auxerre pour les raisons évoquées et même si ça n'est pas ad vitam eternam, j'ai besoin de savoir comment ça se passe si on me demande du jour au lendemain d'aller à Brest alors que ma vie et mon couple sont en nord bourgogne ! J'ai cru comprendre que beaucoup de prétendants à l'agreg vivaient seuls, mais qu'en est-ils pour ceux qui ont déjà construit une vie quelque part ? Enfin, je me prends peut être le goliwok pour rien.
Autre question : si l'on dépend de l'académie de Bourgogne, on peut être amené à faire des cours à Sens une journée et à Châlons sur Saone le lendemain ? pale

Si tu as commencé à travailler en tant qu'agrégé, je ne vois pas pourquoi tu aurais un temps partiel en lycée. Sauf à obtenir un congé de formation à temps plein ou à temps partiel (mais les conditions sont strictes, 5 ans d'ancienneté, au-delà de la titularisation je crois bien) ou à prendre un temps partiel qu'on t'accordera ou pas en fonction des possibilités de remplacement (mais c'est rémunération partielle aussi).

Pour les mutations, alors là, tu prendras ce qu'on te donne, il n'y a pas vraiment d'autres possibilités, sauf à se mettre en dispo, mais il faudra bien un jour aller au poste à Brest qu'on t'aurait attribué. C'est le pire aspect de l'EN, ça.

Enfin, oui, si tu es TZR dans une académie, il peut arriver d'aller d'un bout à l'autre d'un département (pas au-delà je crois, mais ces choses-là changent, effet de la décentralisation que nos co-listiers semblent appeler de leurs voeux !). Là aussi, c'est devenu fréquent. Mais tu peux aussi avoir un poste fixe sur un seul bahut, à condition sans doute de ne pas être exigeant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://florentbussy.canalblog.com/
Vipère

avatar

Nombre de messages : 403
Age : 26
Lieu de résidence : Auxerre
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   Sam 5 Jan - 12:47

Merci Primorales pour ta réponse, ce forum est vraiment une mine d'info. Au delà de l'extrême difficulté du concours, je dois avant tout réfléchir à ma flexibilité à l'issue de ce dernier, ce qui est toujours une question difficile quand on vit en couple et qu'on jouit d'une stabilité de vie qu'on est pas prêt à sacrifier. Je me demande vraiment comment font ceux qui sont dans ma situation (conjoint implanté et bien dans son job). Mais si j'ai bien compris; passer directement en thèse à l'issue de mon master est également une erreur... "Mais qu'allait-elle donc faire dans cette galère ?" scratch Je vais essayer de rencontrer ma directrice de recherche ce mois ci, je crois qu'elle n'est pas agrégée, ce sera l'occasion de recueillir son avis là dessus bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rogger



Nombre de messages : 429
Lieu de résidence : Paris
Date d'inscription : 22/05/2010

MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   Sam 5 Jan - 13:19

On fait comme dans tous les jobs : si les 2 boulots sont trop loin, on prend 2 logements le temps de trouver un moyen de se rapprocher. Et on donne des sous à la sncf et à la poste.
L'avantage quand l'un des 2 est prof (voire les 2), c'est qu'on peut demander le rapprochement de conjoint lors des mouvements, et que ça donne plus de points.
En comparaison d'échouer au concours, c'est de fait un moindre mal (mais oui, il faut le prendre en compte).

Un TZR (titulaire zone de remplacement) est nommé sur une zone comme son nom l'indique, il peut donc faire les 2 extrémités de la zone d'un rempla sur l'autre. Dans les faits, il est bien souvent envoyé au-delà de la zone en question.

Après le master on passe les concours si on veut enseigner. Ceux qui enchaînent immédiatement sur la thèse le font soit parce qu'ils ont un financement immédiat (soit bourse, soit contrat de fac) soit parce qu'ils laissent de côté l'enseignement et qu'ils se disent que "peut-être, après" (soit ils passeront les concours, soit la thèse suffira). On voit souvent des personnes passer les concours, malheureusement échouer (souvent plusieurs fois), passer une thèse (parfois par contrat) puis être vacataire à 30ans. Ce qui est un statut pour le moins gênant...

Je ne sais pas si E.Hache est agrégée (je ne la connais pas, mais elle serait l'exception qui confirme la règle), par contre elle a passé de multiples fois le concours (en témoigne sa signature à cette pétition dont je ne me souviens plus de la date mais qui a plusieurs années : http://noraffaran.free.fr/docs/petphilo.pdf)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abou

avatar

Nombre de messages : 999
Age : 39
Lieu de résidence : Dijon
Date d'inscription : 30/08/2011

MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   Sam 5 Jan - 13:52

Rogger a écrit:
On fait comme dans tous les jobs : si les 2 boulots sont trop loin, on prend 2 logements le temps de trouver un moyen de se rapprocher. Et on donne des sous à la sncf et à la poste.
L'avantage quand l'un des 2 est prof (voire les 2), c'est qu'on peut demander le rapprochement de conjoint lors des mouvements, et que ça donne plus de points.
PACS. Et vite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vipère

avatar

Nombre de messages : 403
Age : 26
Lieu de résidence : Auxerre
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   Sam 5 Jan - 14:00

Que permet le fait d'être pacsé à son conjoint, dans les faits ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abou

avatar

Nombre de messages : 999
Age : 39
Lieu de résidence : Dijon
Date d'inscription : 30/08/2011

MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   Sam 5 Jan - 14:06

Vipère a écrit:
Que permet le fait d'être pacsé à son conjoint, dans les faits ? :scratch:
des points pour la mutation au titre du rapprochement de conjoint. Mais le pacs doit être antérieur au 1er septembre de l'année (scolaire) où tu demandes la mutation.

Si tu préfères le mariage ça marche aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rogger



Nombre de messages : 429
Lieu de résidence : Paris
Date d'inscription : 22/05/2010

MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   Sam 5 Jan - 14:15

Le papier se signe plus vite que la mutation n'arrive abou ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vipère

avatar

Nombre de messages : 403
Age : 26
Lieu de résidence : Auxerre
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   Sam 5 Jan - 14:17

Ok, je comprends mieux !
Pour tout te dire, je ne me sens pas prête au sacrifice de vivre plusieurs années loin de la personne que j'aime. C'est peut être bête ou fleur bleue, que sais-je, mais je me connais et je sais ce dont je suis capable au même titre que ce à quoi je ne suis résolument pas prête. Le but de tout cela n'est pas de finir en naufrage humain non plus, donc je préfère me poser les bonnes questions pour ne rien regretter...
Merci en tout cas pour votre très précieux soutien à tous !

(Si des profs en couple ont vécu des expériences similaires, leurs témoignages sont les bienvenus Embarassed )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abou

avatar

Nombre de messages : 999
Age : 39
Lieu de résidence : Dijon
Date d'inscription : 30/08/2011

MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   Sam 5 Jan - 14:22

Dans ce même cas j'ai fait de la route. Selon les années/périodes, entre 900 et 1600 km/semaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vipère

avatar

Nombre de messages : 403
Age : 26
Lieu de résidence : Auxerre
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   Sam 5 Jan - 14:27

Shocked
Je crois que je vais arrêter de vous lire, je vais tomber en dépression !! Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rogger



Nombre de messages : 429
Lieu de résidence : Paris
Date d'inscription : 22/05/2010

MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   Sam 5 Jan - 14:38

Suivant l'étymologie du sacrifice, est-ce le "vivre en couple" ou le travail qui serait rendu sacré ? Very Happy
Plus sérieusement, cela dépend de chacun et il faut s'y pencher oui. Surtout si tu vis déjà en couple depuis plusieurs années, ça peut être un changement difficile voire impossible (des cas de dépressions pour ce style de raison, il y en a sûrement. Surtout quand tu es envoyé dans un bled). Quand tu as fait tes études dans des villes différentes, parfois dans des pays différents durant des semestres, les chose sont différentes.

Et effectivement, le permis est indispensable hors de Paris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vipère

avatar

Nombre de messages : 403
Age : 26
Lieu de résidence : Auxerre
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   Sam 5 Jan - 14:47

Nous vivons effectivement ensemble depuis plusieurs années, avons traversé des passes difficiles niveau boulot, et venons enfin de nous poser... nous savourons notre bonheur et je me vois très (très) mal abandonner tout ça. En fait, c'est juste inconcevable.. Je suppose qu'il est mieux de prendre ça en compte avant de se lancer bille en tête dans les concours... Bref, je suis face à un sacré casse-tête. Merci pour vos témoignages et avis...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr_Z



Nombre de messages : 1751
Age : 43
Lieu de résidence : Twin Peaks
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   Sam 5 Jan - 14:50

dans le privé tu resterais dans l'académie avec un statut semblable (même concours)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vipère

avatar

Nombre de messages : 403
Age : 26
Lieu de résidence : Auxerre
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   Sam 5 Jan - 14:57

Effectivement, il y a l'option du privé... donc, passer le CAFEP d'abord, et l'agrégation ensuite ? (Quelle valeur a l'agrégation dans le privé ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meta

avatar

Nombre de messages : 3077
Age : 38
Lieu de résidence : In your mind
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   Sam 5 Jan - 15:16

Vipère a écrit:
Je me demande vraiment comment font ceux qui sont dans ma situation

Ils font comme moi : ils passent le capes privé. En enseignant dans l'enseignement catholique, on bosse dans son département obligatoirement. C'est le même concours, sauf que les candidats sont classés en catégorie "privé" avec la même barre d'admissibilité/admission que le public. Attention : on ne peut passez que le capes dans le privé, pour être agrégé du privé, il faut passer l'agreg une fois en poste, sinon on part dans le public. Du coup étant stagiaire,je ne pourrai la passer que l'an prochain (en interne car j'ai 5 ans d'ancienneté du fait de vacations), ce qui me dégoûte car le programme de l'interne était pile dans mes cordes, mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamonde.over-blog.com/
Vipère

avatar

Nombre de messages : 403
Age : 26
Lieu de résidence : Auxerre
Date d'inscription : 01/01/2013

MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   Sam 5 Jan - 15:21

Merci Meta !
C'est bien ce que j'avais compris au sujet de l'agreg. Bon, mais passer le CAFEP a-t-il un sens dans une perspective de recherche/intégration du monde universitaire (qui, je sais, est ultra-hermétique... Mais je préfère envisager toutes les options pour voir laquelle est la mieux et/ou la moins pire pour atteindre mon idéal) ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abou

avatar

Nombre de messages : 999
Age : 39
Lieu de résidence : Dijon
Date d'inscription : 30/08/2011

MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   Sam 5 Jan - 15:34

Vipère a écrit:
Bon, mais passer le CAFEP a-t-il un sens dans une perspective de recherche/intégration du monde universitaire ?
Bof... :o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meta

avatar

Nombre de messages : 3077
Age : 38
Lieu de résidence : In your mind
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   Sam 5 Jan - 15:37

abou a écrit:
Vipère a écrit:
Bon, mais passer le CAFEP a-t-il un sens dans une perspective de recherche/intégration du monde universitaire ?
Bof... Surprised/

Capes, Cafep, n'ont effectivement pas de valeur pour les universitaires, vu que l'agreg seule n'en a que peu... Cela permet d'être plus facilement chargé de cours, mai c'est tout. L'agreg, c'est peu le bac des universitaires de philo : ce qui est requis en plus, et valorisé, ce sont les recherches, la pertinence de la thèse, les interventions et publications et, surtout, des relations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamonde.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'infernal rubix cube de l'orientation   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'infernal rubix cube de l'orientation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'infernal rubix cube de l'orientation
» Orientation apres un BEP Electrotechnique
» orientation troisième
» semestre 4 orientation aide ??
» orientation collège

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agrég et Capes de Philosophie :: Fourre-Tout : pour parler d'autres choses. :: Etudier la philosophie-
Sauter vers: