Agrég et Capes de Philosophie

Forum pour les candidats au capes et à l'agrégation de philosophie
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 l'exemple du triangle isocèle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mr_Z



Nombre de messages : 1751
Age : 43
Lieu de résidence : Twin Peaks
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: l'exemple du triangle isocèle   Mer 25 Juil - 15:58

Chers camarades,

Encore une question aujourd'hui, dites-moi si j'abuse...

Je reprends Kant à la base, je lis la préface à la seconde édition, un point - que je crois important - m'échappe.

Kant relève que les mathématiques ne sont devenues sciences, cad ne se sont vraiment développées autrement que par tâtonnement, qu'après une révolution. Cette révolution la voici :

Citation :
Le premier qui démontra le triangle isocèle (qu'il s'appelât Thalès ou de tout autre nom) fut frappé d'une grande lumière ; car il trouva qu'il ne devait pas s'attacher à ce qu'il voyait dans la figure, ou même au simple concept qu'il en avait, pour en apprendre en quelque sorte les propriétés, mais qu'il n'avait qu'à dégager ce que lui-même y faisait entrer par la pensée et construisait a priori, et que, pour connaître certainement une chose a priori, il ne devait attribuer à cette chose que ce qui dérivait nécessairement de ce qu'il y avait mis lui-même, suivant le concept qu'il s'en était fait.

Je crois que j'ai compris l'idée générale, mais j'aimerais refaire intellectuellement (autant que possible) le chemin de Thalès, pour cela il faudrait que je sache ce que c'est que cette démonstration. Une idée ?

Merci, je cherche encore...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meta

avatar

Nombre de messages : 3077
Age : 38
Lieu de résidence : In your mind
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: l'exemple du triangle isocèle   Mer 25 Juil - 18:04

Je ne saurais te répondre, mais je me permets de faire une remarque : si tu bosses par plaisir, pour toi, ta question est sans nul doute pertinente et passionnante. Si tu bosses pour le concours, comme dans le thread sur Bergson, tu te perds, tu t'égares, perdant du temps. Les révisions doivent être efficaces, synthétiques, très synthétiques ; là, tu es dans l'analytique (enfin, il le faut aussi, mais c'est une digression au regard de l'efficacité attendue dans la maîtrise de ce qu'il te faut : simplement bâtir une problématique "large" que tu sois sûr d'utiliser le jour J. Encore une fois, si tu travailles par plaisir cette question, ignore ma remarque !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamonde.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: l'exemple du triangle isocèle   Mer 25 Juil - 18:18

Je ne me souviens plus bien où j'ai entendu ça. Peu importe. Mais on dit ou on a dit, au prix d'une nuance qui semble (à tort) flirter avec l'enculage de mouches, que le concours demande à être précis mais pas subtil.
Revenir en haut Aller en bas
Mr_Z



Nombre de messages : 1751
Age : 43
Lieu de résidence : Twin Peaks
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: l'exemple du triangle isocèle   Mer 25 Juil - 18:37

vous visez juste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meta

avatar

Nombre de messages : 3077
Age : 38
Lieu de résidence : In your mind
Date d'inscription : 14/04/2008

MessageSujet: Re: l'exemple du triangle isocèle   Mer 25 Juil - 19:31

Hilarion a écrit:
le concours demande à être précis mais pas subtil.

Farpaitement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://metamonde.over-blog.com/
abou

avatar

Nombre de messages : 999
Age : 39
Lieu de résidence : Dijon
Date d'inscription : 30/08/2011

MessageSujet: Re: l'exemple du triangle isocèle   Mer 25 Juil - 23:33

En l'espèce ça a d'autant moins d'importance que Kant écrit souvent à toute vitesse, au risque de dire, comme ici, littéralement n'importe quoi. Au mieux il s'agit d'une méthode de construction d'un triangle isocèle à la règle & au compas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Romuald

avatar

Nombre de messages : 695
Age : 44
Lieu de résidence : Isère
Date d'inscription : 08/05/2009

MessageSujet: Re: l'exemple du triangle isocèle   Jeu 26 Juil - 10:23

Thalès aurait démontré que les angles à la base de tout triangle isocèle sont égaux (DK I A, 20=Proclus, In Eucl. 157, 1)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abou

avatar

Nombre de messages : 999
Age : 39
Lieu de résidence : Dijon
Date d'inscription : 30/08/2011

MessageSujet: Re: l'exemple du triangle isocèle   Jeu 26 Juil - 10:47

Oui, ça peut aussi être le pont-aux-ânes, c'est historiquement vraisemblable et alors ça correspondrait à Euclide I,5. Auquel cas ce serait un poil plus compliqué; mais eu égard à la citation même, càd au commentaire que fait Kant, en fait n'importe quelle démonstration ou problème (construction) géométrique fait l'affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mr_Z



Nombre de messages : 1751
Age : 43
Lieu de résidence : Twin Peaks
Date d'inscription : 28/05/2008

MessageSujet: Re: l'exemple du triangle isocèle   Jeu 26 Juil - 11:24

ha mais c'est très bien ! parfait, merci !

ça colle bien avec ce que je cherchais, même si effectivement il semble que toute autre démonstration de ce type ferait l'affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'exemple du triangle isocèle   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'exemple du triangle isocèle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'exemple du triangle isocèle
» Les couples, un triangle isocèle ? Que les couples ?
» Trigonométrie
» triangle isocèle et équilatéral
» Progression verticale triangle rectangle collège

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agrég et Capes de Philosophie :: Archives :: Agrégation externe 2013 :: Oral : La métaphysique-
Sauter vers: