Agrég et Capes de Philosophie

Forum pour les candidats au capes et à l'agrégation de philosophie
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Levinas sans Autrui?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
amadeusmaldoror



Nombre de messages : 19
Age : 45
Lieu de résidence : Rouen
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Levinas sans Autrui?   Sam 9 Avr - 21:33

Aucune question sur Levinas me conduit à une question un peu générale: que pensez-vous de cette oeuvre comme choix à l'oral? Comment la travaillez-vous? Quelles difficultés particluières percevez-vous à l'explicitation de cette oeuvre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didier.durmarque.com
primorales

avatar

Nombre de messages : 648
Age : 44
Lieu de résidence : académie de rouen
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Levinas sans Autrui?   Sam 9 Avr - 21:49

amadeusmaldoror a écrit:
Aucune question sur Levinas me conduit à une question un peu générale: que pensez-vous de cette oeuvre comme choix à l'oral? Comment la travaillez-vous? Quelles difficultés particluières percevez-vous à l'explicitation de cette oeuvre?

J'ai étudié son premier article, Quelques réflexions sur la philosophie de l'hitlérismev (1934), l'an dernier, repris dans Les imprévus de l'histoire. C'est un texte qui annonce l'oeuvre ultérieure, c'est un très beau et profond. La difficulté est dans le caractère très précis de ses analyses historiques. Mais se pose moins que pour les textes ultérieurs la question de la langue. C'est très faisable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://florentbussy.canalblog.com/
Tom



Nombre de messages : 715
Age : 29
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Levinas sans Autrui?   Mar 12 Avr - 16:38

En tous cas pour le moment je ne prends pas vraiment de plaisir à travailler cette oeuvre, j'ai toujours été rebuté par les écritures "littéraires".

Au delà de la forme, j'accroche beaucoup avec cette déconstruction de la pensée occidentale et avec l'idée d'un impensé non pensable, ou plutôt d'un pensé (l'Autre) qui constitue un impensé à travers sa dimension de non pensable (ouf !).

Je ne pense pas lire le livre en entier, avec Bacon à lire, les 200 pages de James en anglais, et le programme sur l'esthétique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
amadeusmaldoror



Nombre de messages : 19
Age : 45
Lieu de résidence : Rouen
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: Levinas sans Autrui?   Mar 12 Avr - 16:43

Marrant! moi c'est Bacon qui me semble descriptif (pas littéraire, faut pas pousser) après une traversée assez conceptuelle de TI de Lévinas....

Comme quoi, les choux et les douleurs!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://didier.durmarque.com
Tom



Nombre de messages : 715
Age : 29
Date d'inscription : 10/04/2011

MessageSujet: Re: Levinas sans Autrui?   Mar 12 Avr - 17:02

Pas du tout lu Bacon pour le moment, alors on verra. Mais j'aime les langues analytiques et concises (Lévinas est précis mais trop proliférant, voire lyrique).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Levinas sans Autrui?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Levinas sans Autrui?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Gilles Deleuze, Michel Tournier et le monde sans autrui
» Levinas sans Autrui?
» La vie a-t-elle un sens ?
» Le Pardon à autrui....
» Dois-je croire à l'enfer et au paradis ou dois-je simplement vivre ma vie sans blesser autrui et faire le bien selon mon jugement ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Agrég et Capes de Philosophie :: Archives :: Agrégation externe 2011 :: Oral : Levinas-
Sauter vers: